Aller au contenu
  • Derniers messages

    • Bonjour à tous, Du 16 mars au 8 avril se déroule le Printemps de la Recherche Clinique organisé par l'AFCROs. Du à la pandémie, nous proposons des wébinaires étendus sur plusieurs matinées.  Cet évènement est l'occasion d'aborder de nombreuses thématiques du secteur.  Voici la liste des prochains wébinaires :  Mardi 23 mars - Comment valider des dispositifs médicaux en vie réelle en menant des études cliniques terrain combinées avec des analyses de bases de données nationales ?  Jeudi 25 mars - Le RGPD a t-il encore un avenir en temps de pandémie ? Mardi 30 mars - Convention unique : Les nouveaux modes opératoires du LEEM et du CNCR Mercredi 31 mars - Inscription gratuite - Atelier Biofortis : Le Microbiome, un compagnon des développements thérapeutiques : fondamentaux, savoir-faire et pratique Mardi 6 avril - Le partenariat en santé : le levier pour des projets d’études biomédicales gagnant / gagnant Mercredi 7 avril - Inscription gratuite - Atelier InAdvans : Essai clinique 2.0 : comment dématérialiser en toute sécurité les étapes clés ! Jeudi 8 avril - Table ronde : Recherche Clinique en temps de crise sanitaire Le programme détaillé ainsi que les modalités d'inscription sont sur le site -> https://printemps-recherche-clinique.fr
    • Bonjour Gabriel, le doctorat te permettra en général d évoluer plus rapidement dans le milieu. L’évolution dépendra de tes performances mais aussi de la compagnie dans laquelle tu évolueras.  pour les perspectives, elles sont riches et variées. J ai de multiples exemples de personnes qui ont évolué a différent postes après  avoir commencé comme ARC. Selon ton projet professionnel et ton envie il  sera recommandé d effectuer une formation d ARC. A ma connaissance je n ai connu qu une seule personne qui avait été embauché dans le milieu après une expérience chef de projet dans un autre domaine et cela c est plutôt assez mal terminé. Le milieu et tâches responsables reste très spécifique et le « mindset » ne peut malheureusement pas s apprendre dans une école. L’idéal est de gravir les échelons pour connaître les différents métiers de la recherche clinique dont le chef de projet est responsable de coordonner.  
    • Bonjour, Après un doctorat puis post-doc pour moi. Formation d’ARC en 2008 (Clinact). J’ai ensuite enchaîné sur un poste de coordinateur d étude clinique a l hôpital a l étranger. Après un passage en biotech, je suis en CRO depuis 2013 ou j ai évolué de Clinical Team Manager à Chef de Projet Senior dans diverses CROs internationales (de moyenne à grande taille). Je suis aujourd’hui Associate Project Director dans une grosse CRO ou parmi diverses responsabilités je supervise les études internationales plus complexes ou les programmes mais aussi supervision des chefs de projets (Line management). Les possibilités d évolution sont grande. Alors si vous avez des questions sur le monde de la CRO ou biotech ne pas hésiter à me contacter. 
    • Bonjour, Et bien je commence les hostilités 🤣 Benoît, 38ans, ARC/TEC Home-Based pour une CRO de petite taille (-10 employés à l'heure de l'écriture de ce message). Avec un parcours pré-Recherche clinique un peu chaotique (Licence STAPSen 2005 , Master 2en 2007 , 5 années de Doctorat [non boursier] en Sciences de la Vie et Santé 2007-2012), puis retour à Maître-Nageur (et expert scientifique pour revues internationales + AERES), puis Responsable Décathlon, pour finalement revenir à mes premières amours en Recherche pour être formé au métier d'ARC par Clinact/Formatis en 2015... Depuis, j'ai enchaîné avec un stage comme TEC au sein d'un CIC en Immunothérapies à l'hôpital, puis 2 CDDs enchaînés de 4 mois chacun comme ARC/TEC sur un observatoire national en cardiologie (5'000 patients). Pas de possibilité de "promotion" en CDI au sein de la société à ce moment là, donc un petite période de chômage de 4 mois avant d'obtenir mon poste actuel en CDI, dans lequel j'alterne les missions de saisie / gestion de site investigateurs / support au médecins investigateurs et des missions plus "promoteur" pour lesquelles je suis Moniteur / Remote / Sélection de médecins...   Au final, dans la recherche clinique depuis 2010 au cours de mon Doctorat, soient 11 années à rédiger des protocoles, expertiser des articles scientifiques, rédiger/participer à des MeP, saisir des données médicales dans des CRFs/eCRFs, faire de l'administratif et de la gestion de Queries/déclarations PV... où jamais une journée ne ressemble à une autre !
    • Bonjour Gabriel, Si je peux me permettre une remarque, si vous envisagez déjà une évolution d'ARC sans jamais l'avoir déjà été, pourquoi vouloir passer par la case ARC ? Il n'est pas nécessaire d'être Champion Olympique pour devenir un Entraineur Olympique, et les deux n'ont pas besoin des mêmes qualités/qualifications. Si vous souhaitez vous orienter vers de la Chefferie de projet,  ou du Data Management, ou de l'AQ, ou du Management plus qu'ARC, alors je serais d'avis de vous orienter ves ces spécialités plutôt que de "perdre" 6mois/1an à vous former au métier d'ARC.   Après, il est vrai que lorsqu'un Chef de Projet a une expérience d'ARC ou de TEC (terrain), cela a un véritable impact sur la manière de travailler au quotidien et de gérer les éventuels soucis qu'on peut avoir au jour le jour.   Mais posez-vous bien la question de ce que vous voulez faire dès maintenant, cela évitera une situation où vous avez l'impression d'être "bloqué" dans un rôle unique/cloisonné par la structure dans laquelle vous évoluerez.    N'hésitez pas à nous dire où vous en êtes de votre réflexion et des choix que vous avez faits 😁
×
×
  • Créer...